Retour au cahier de textes :

L'Europe n'a pas été le premier foyer de peuplement, et le nombre des Européens est resté constant en proportion et relativement faible durant des Siècles ; mais, à l'époque industrielle (XIXème et XXème Siècles) le recul de la mortalité et l'élévation du niveau de vie ont permis à l'Europe de coloniser le reste du monde et ont fait triompher les moeurs européennes (diffusion des langues impériales ou du mariage monogame, notamment). Cette domination de l'Europe est peut-être la conséquence d'une modernisation amorcée dès le XVIème siècle...


LA PART DES EUROPEENS  DANS LE PEUPLEMENT DE LA TERRE

Analyse

1°) L'Europe et la conquête du monde par Homo Sapiens : un continent périphérique au début de la Préhistoire

Commentaire : L'Homme Moderne aparaît vers 200 000 avant notree ère et vient en toute probabilité d'Afrique ; il  ne parvient en Europe que bien après l'installation d'autres Humains (notamment, l'Homme dit de Neanderthal) qu'il supplante au bout de quelques milliers d'années de cohabitation et (vraisemblablement) de croisements...
2°) L'Europe et les premières civilisations : une terre conquise par des populations venues de l'Est

Commentaire : L'Europe est l'un des quatre plus grands foyers de population existant dans l'Antiquité, avec l'Asie de l'Est (Chine) l'Asie du Sud (Inde) et la Mésopotamie (Irak). Dès avant l'an 3000 avant notre ère, elle fait partie des régions pratiquant l'Agriculture. Les populations de l'Europe se sont alors, la plupart du temps, sédentarisées et produisent des cultures brillantes (la civilisation Grecque, par exemple, émerge au cours du IIème millénaire).Cependant, ce phénomène n'est pas unique : il se produit aussi en Asie ou en Amérique centrale, ou dans la boucle du Niger, etc.  Les Européens "se civilisent" en outre avec un certain retard par rapport à l'Orient, et grâce à des apports commerciaux et migratoires incessants (l'agriculture, l'écriture, l'urbanisme sont ainsi importés).
3°) L'Européanisation du monde à l'ère de l'Industrialisation

Les Européens représentent, durant des Siècles, une proportion à peu près constante des êtres humains (environ 1 pour 6).  La population de l'Europe croît en effet au même rythme que la population du globe en général, ceci  jusqu'à la période industrielle....

Les progrès sanitaires et la modernisation provoquent une révolution et font que, vers 1900, la population de l'Europe représente un quart des habitants de la Terre. Par ailleurs, beaucoup d'Européens émigrent vers des pays ultramarins dits "pays neufs"... accentuant des flux plus anciens (vers l'Amérique, essentiellement) et renforçant la domination politique de l'Europe (colonialisme).